Une semaine, une œuvre#24

En janvier, nous allons découvrir trois paysages d'hiver de la collection Micro-Folie, musée numérique.

Auguste Renoir "Paysage de neigevers" 1875 Paris, musée de l'Orangerie © RMN-Grand Palais (musée de l'Orangerie) / Franck Raux

Pierre Auguste Renoir (1841-1919) peint le "Paysage de neige" vers 1875. D'abord peintre sur porcelaine, mais suite à la rencontre de Claude Monet, Alfred Sisley et Frédéric Basille, il commence à pratiquer la peinture en plein air dans les environs de la capitale.

En 1874 et 1876, il participe aux deux premières expositions "impressionnistes". L'artiste a réalisé quelques paysages durant sa carrière, mais contrairement aux autres peintres impressionnistes, il ne s'agit pas d'un sujet récurrent.

Si pour d'autres peintres, le thème du paysage en neige est une source d'inspiration, pour Auguste Renoir non. En effet, il aurait déclaré selon Ambroise Vollard : "Je n'ai jamais supporté le froid ; aussi, en fait de paysages d'hiver, il n'y a que cette toile...".

Dans l'œuvre, nous observons des prés enneigés, entourés de hautes futaies, laissant apercevoir à l'arrière-plan des habitations sous la lumière d'un pâle soleil d'hiver.

La neige ne recouvre pas tout le paysage. Cependant, là où elle est présente, celle-ci devient le banc d'essai des expérimentations de la peinture impressionniste et de l'observation particulière de la lumière et des ombres colorées.

L'œuvre permet en effet au peintre de démontrer que la neige n'est pas blanche contrairement à ce qui est communément admis mais qu'elle reflète toutes les couleurs des objets qui l'environnent.